Sur les seize empereurs que compte la dynastie Ming, treize ont été inhumés dans la nécropole au nord de Pékin. Les deux premiers empereurs, Hongwu et Jianwen, reposent à Nankin, alors capitale de l'Empire. Chongzen, seizième et dernier empereur de la dynastie est enterré sur la Colline de charbon, près de la Cité Interdite. En 1420, lors du transfert de la capitale à Pékin et de son installation dans la Cité Interdite, toute neuve, l'empereur Yongle charge les géomanciens de trouver un site propice pour créer une nécropole. Ils choisissent un amphithéâtre entouré de collines et traversé d'une rivière.

Sur la route de la section de muraille nommée Badaling se trouve à 50 kilomètres de Beijing une vallée protégée au nord, à l'est et à l'ouest par un arc montagneux. Ce site fut choisi par le troisième empereur Ming, Yongle (qui transféra la capitale de Nanking à Beijing) comme lieu de sépulture. Premier arrivé, premier servi. Le tombeau de l'empereur Yongle se trouve au centre du cirque naturel qui couvre une superficie d'une quarantaine de kilomètres carrés. Sur les seize empereurs que compta la dynastie Ming, treize se firent enterrer en ces lieux. Les tombeaux des empereurs sont constitués de bâtiments précédant un énorme tumulus. Celui de l'empereur Yongle nécessita dix-huit années de travail.

La Route de l'Esprit, ou Shendao, constitue la voie sacrée qui mène à la vallée. Longue de sept kilomètres, elle est flanquée sur sa dernière partie de douze animaux placés par paire (lions, chameaux, éléphants, chevaux, créatures fabuleuses) puis de douze dignitaires civils et militaires. L'empereur ne l'empruntait que lors de son dernier voyage.
Au bout de l'allée se trouve Chang Ling, le tombeau de Yongle qui fut le premier empereur Ming a avoir établi sa dernière demeure en ce lieu. Il n'a pas encore été fouillé pour le moment, mais on sait que seize concubines impériales furent emmurées vivantes aux côtés du défunt. Triste sort...

La sépulture de Yongle constitue le centre du cimetière. Les autres tombeaux des Ming sont disposés en éventail autour de la voie des âmes. Cette longue allée est bordée de 36 statues de pierre, 12 dignitaires civils et militaires et 12 paires d'animaux (lions, licornes, chameaux, éléphants, chevaux et chimères). Ces statues, nichées dans un somptueux décor de verdure, semblent former une garde d'honneur.

Le tombeau de Yongle est resté inviolé, mais on sait que 16 concubines furent emmurées vivantes à ses côtés. Le seul tombeau accessible aux visiteurs est celui de Wanli (1573 -1620). L'impératrice et une concubine furent enterrées (à leur mort) aux côtés de l'empereur. La coutume barbare avait été abolie.

Des objets funéraires d'une grande richesse furent trouvés dans les différentes pièces du tombeau, robes de cour, brocarts, jades, coiffes, coffres laqués, évoquant la grandeur et le raffinement de l'époque Ming.



Notre Gallerie d'Images


Temple du Ciel -  Place Tiananmen -  Cité Interdite -  Palais d'Eté -  Nécropole de la Dynastie Ming -  La Grande Muraille -  Désert de Gobi -  Oulan-Bator -  Monastère de Gandan -  Camp de Yourt -  Monastère de la Sagesse -  Décembristes -  maisons paysannes -  Lac Baïkal -  Bouriatie -  Novossibirsk -  Exposition Ferroviaire -  Kilomètre 1777 -  Place Rouge -  Cathédrale de Basile Le-Bien-Heureux -  Monastère de Novodievitchi -  Cathédrale du Christ-Sauveur -  Gallerie Tretiakov -  Monastère Serguiev Possad -  Kremlin -  Le Canon des Tsars -  La Reine des Cloches -  La Cathédrale de l'Assomption


~ ~ © CopyRight 2004 - Ulysses et Poussin ~ ~

Mail de votre serviteur : Ulysses

Chez Poussin